dimanche 11 février 2018

Azzedine Alaîa, je suis couturier....

Cette exposition rend un hommage à un couturier qui à marquer les corps et les formes des plus belle femmes.

Cette exposition est  particulière puisqu’elle se fait juste après la mort d’Azzedine Alaïa.

L'exposition non chronologique regroupe des pièces couture de 1981 à 2017, des pièces immortelles.  
Taillé dans la maille ou le cuir, cascade de drapés, lignes moulantes qui soulignent les formes, fourreaux de sirène se font face sous la grande verrière


L’exposition est baptisée « je suis couturier » car c’est ainsi qu’aimait se présenter le créateur, refusant les termes de « designer » ou « styliste ». « Azzedine disait toujours quand on lui demandait comment on pouvait le présenter : "je suis couturier, je sais coudre, je sais couper, je sais assembler, épingler, patronner." Il ajoutait : "je trouve que c’est un métier très noble quand on sait le faire." Il avait beaucoup d’estime pour ce métier qu’il a exercé de la même façon que Madeleine Vionnet ou Cristóbal Balenciaga, avec une grande connaissance technique. Il est leur ultime héritier. Aujourd’hui, je ne rencontre pas de créateurs qui ont à ce point le goût de la couture ». D'après les dire d'Olivier Saillard

Résultat de recherche d'images pour "azzedine alaïa"

« Azzedine Alaïa, Je suis couturier », Exposition jusqu’au 10 juin 2018, 18 rue de la Verrerie, 75004 Paris.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire