dimanche 18 juin 2017

Givenchy

Plongez dans la haute couture parisienne.


Des «séparables» de 1952, aux vaporeuses robes de mariée en tulle et dentelle de ses dernières années de création, 80 pièces rendent hommage à un célèbre couturiers du 20e siècle.

Sources d’inspiration diverses, on reconnait l’évocation d’artistes chers au couturier tels Miró, de Staël, Delaunay ou Rothko, mais aussi les fastes du 18e siècle à travers des couleurs profondes, des matières précieuses et des drapés somptueux.

Les pièces présentées donnent la mesure d’un sens aigu de l’élégance et d’une grande culture.

il a habillé une fidèle clientèle cosmopolite, dont Jacqueline Kennedy et Audrey Hepburn, sa muse, égérie, et amie. L'une des premières à avoir cru dans sescréation. Avec sa fameuse robe noir à l'encolure diamanté dans Breakfast at Tiffany's


Issues des archives de la maison Givenchy, des collections des musées européens.

Jusqu'au 31 Décembre 2017, au musée de la dentelle à Calais

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire