samedi 8 octobre 2016

Anatomie d'une collection

Qui porte quoi ?  C'est la question que le Palais Galliera pose à travers l'exposition
Du bleu de travail au vestiaire de la cour, cette exposition rassemble une centaine de vêtements, accessoires et autres, provenant des réserves du musée.
Ainsi, il revisite la mode des siècles derniers à aujourd'hui.
Entre le corset de Marie-Antoinette, le gilet de Napoléon, l'habit du Dauphin, la robe de l’impératrice Joséphine, le pantalon d’ouvrier, la robe de George Sand, le  collet de Sarah Bernhardt, l'uniforme de zouave, les salomés de Mistinguett, l'habit de forçat, le chapeau-chaussure de Gala, le tablier de travail, le tailleur d’Audrey Hepburn, le manteau d’Elsa Schiaparelli, le pyjama du soir de Tilda Swinton parmi tant d'autres marquent cette Histoire oubliée ou non, connue et reconnue ou tout simplement méconnue. 
Ce choix de vêtements incarnent et reflètent la collection et en même temps la complexité d’attribution exigée par chacune des pièces de ce patrimoine. 

Anatomie d’une collection du 14 mai au 23 octobre 2016 et Anatomie d’une collection - 2e partie du 3 novembre 2016 au 12 février 2017 au Palais Galliera, Paris

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire